A la une

Naufrages en Méditerranée : Les Français sont fatigués que les montagnes de mots, de postures et d’hésitations de François Hollande accouchent une fois encore d’une souris

A l’issue du Conseil européen extraordinaire consacré aux drames survenus en Méditerranée, c’est la déception qui l’emporte sur l’espoir de voir enfin l’Europe prendre les mesures nécessaires pour s’emparer du problème à la base.

 

Je déplore que la feuille de route adoptée hier laisse en suspens des points importants tels que le renforcement des contrôles aux frontières ou la lutte coordonnée des états européens contre les filières mafieuses d’immigration illégale. Au-delà des questions humanitaires, qui doivent trouver des réponses rapides, il apparait que les décisions ne sont clairement pas à la hauteur du défi auquel nous sommes confrontés.

 

Absente de la zone Méditerranée depuis l’arrivée au pouvoir de François Hollande, la France est dépossédée du leadership qu’elle y exerçait grâce à Nicolas Sarkozy. Depuis trois ans, François Hollande assiste en spectateur passif à ces drames à répétition et les décisions du Conseil européen d'hier, qui apparaissent comme un cautère sur une jambe de bois, sont une triste illustration de cette impuissance.

 

C’est d’une refonte totale de la politique européenne d'immigration dont nous avons besoin. Les moyens financiers, opérationnels et humains de Frontex doivent être renforcés. Un grand plan international de coordination des actions de police et des services doit être mis en place pour traquer et condamner sévèrement les réseaux criminels de passeurs. Ceux qui ne remplissent pas les conditions de demande d’asile doivent être reconduits à la frontière pour que le dispositif profite sans délai à ceux pour qui il a été créé.

 

Les Français sont fatigués que les montagnes de mots, de postures et d’hésitations de François Hollande accouchent une fois encore d’une souris.

 

 

François-Noël BUFFET

Secrétaire national à l’immigration

Sénateur du Rhône

Contenus liés: 

Le reste de l'actualité

Trier par :
Naufrages en Méditerranée : Les Français sont fatigués que les montagnes de mots, de postures et d’hésitations de François Hollande accouchent une fois encore d’une souris

publié le 24/04/2015 | Europe

Naufrages en Méditerranée : Les Français sont fatigués que les montagnes de mots, de postures et d’hésitations de François Hollande accouchent une fois encore d’une souris

A l’issue du Conseil européen extraordinaire consacré aux drames survenus en Méditerranée, c’est la déception qui l’emporte sur l’espoir de voir enfin l’Europe prendre les mesures nécessaires pour s’emparer du problème à la base. Je déplore que la feuille de route adoptée hier laisse en suspens des points importants tels...

Il faut poser les bases d'une véritable politique européenne d'immigration et d'asile

publié le 24/04/2015 | Monde

Il faut poser les bases d'une véritable politique européenne d'immigration et d'asile

Au lendemain d'un Conseil européen extraordinaire consacré aux drames survenus en Méditerranée, l'UMP exprime sa déception devant des décisions qui ne sont clairement pas à la hauteur du défi auquel nous sommes confrontés.A l'évidence, la politique européenne d'immigration n'est pas à la hauteur des enjeux et ce ne sont pas les...

Et François Hollande nous fit une rechute de "C'est-la-Faute-à-Sarko" !

publié le 24/04/2015 | Monde

Et François Hollande nous fit une rechute de "C'est-la-Faute-à-Sarko" !

Libye, migrations en Méditerranée, drames humains aux portes de l'Europe : François Hollande a de nouveau été frappé par son syndrome CFS et nous a fait une rechute de "C'est-la-Faute-à-Sarko" !Incapable d'être à la hauteur du terrible défi que représente pour nos pays européens le flot massif de réfugiés et de migrants arrivant par...

Génocide arménien : « Le devoir de mémoire »

publié le 24/04/2015 | Monde

Génocide arménien : « Le devoir de mémoire »

Entretien avec Nicolas Sarkozy publié le 24 avril 2015 dans la revue Politique InternationalePolitique Internationale - En octobre 2011, lors de votre visite d'État en Arménie, vous vous êtes rendu au Mémorial du Génocide arménien. Vous souvenez-vous de ce que vous avez ressenti à ce moment-là ?Nicolas Sarkozy - Bien sûr. La visite du...

Propos de François Hollande sur la situation libyenne

publié le 24/04/2015 | Monde

Propos de François Hollande sur la situation libyenne

Depuis le début de la Vème République, la politique étrangère et de sécurité de notre pays a progressivement fait l'objet d'un processus bipartisan.Il n'est donc pas convenable qu'un Président de la République en fonctions, s'exprimant de surcroît à l'étranger, impute la responsabilité d'une crise internationale grave à son...

Nomination du président de France Télévisions

publié le 24/04/2015 | Culture et communication

Nomination du président de France Télévisions

"Moi président de la République, je n'aurai pas la prétention de nommer les directeurs des chaînes de télévision publique, je laisserai ça à des instances indépendantes."Mais moi président la République je ferai désigner un ancien directeur de cabinet (c'est-à-dire l'ancien titulaire d'un des postes les plus politisés de France) de...