A la une

La promesse de Madame Taubira, Ministre de la Justice, est tenue : les prisons se vident.

La promesse  de Madame Taubira, Ministre de la Justice, est tenue. Les prisons se vident. 

Le nombre de détenus a en effet baissé de 3% en un an (2098 détenus en moins au 1er avril 2015), sous l'effet conjugué des réductions de peines automatiques, de l'abrogation des peines-planchers pour les récidivistes, de la révocation automatique des sursis ainsi que de l'application de la pseudo contrainte pénale se substituant à l'emprisonnement.

Face au désarmement pénal de la justice, la protection de nos concitoyens ne pourra plus être valablement assurée par nos forces de police et de gendarmerie, déjà confrontées à la menace terroriste et à l'augmentation de la délinquance en matière de cambriolages et de violences. 

Il est urgent de changer radicalement de politique pénale et d'en finir avec l'idéologie permissive qui fracture la paix sociale.


Georges FENECH
Secrétaire national à la Justice 
Député du Rhône 

Contenus liés: 

Le reste de l'actualité

Trier par :
La promesse  de Madame Taubira, Ministre de la Justice, est tenue : les prisons se vident.

publié le 25/04/2015 | Justice

La promesse de Madame Taubira, Ministre de la Justice, est tenue : les prisons se vident.

La promesse  de Madame Taubira, Ministre de la Justice, est tenue. Les prisons se vident. Le nombre de détenus a en effet baissé de 3% en un an (2098 détenus en moins au 1er avril 2015), sous l'effet conjugué des réductions de peines automatiques, de l'abrogation des peines-planchers pour les récidivistes, de la révocation...

Baisse inquiétante du nombre de détenus : le désarmement pénal de Christiane Taubira vide les prisons

publié le 25/04/2015 | Justice

Baisse inquiétante du nombre de détenus : le désarmement pénal de Christiane Taubira vide les prisons

Au 1er avril 2015, le nombre de personnes détenues a baissé de 3 % sur un an. Durant cette période, en effet, le nombre passe de 68.859 à 66 761 personnes, soit 2 098 détenus de moins. Madame Taubira tient parole... elle l'avait annoncé lors du vote de la réforme de la procédure pénale de l'été 2014. Bruno BESCHIZZA, Secrétaire...

Naufrages en Méditerranée : Les Français sont fatigués que les montagnes de mots, de postures et d’hésitations de François Hollande accouchent une fois encore d’une souris

publié le 24/04/2015 | Europe

Naufrages en Méditerranée : Les Français sont fatigués que les montagnes de mots, de postures et d’hésitations de François Hollande accouchent une fois encore d’une souris

A l’issue du Conseil européen extraordinaire consacré aux drames survenus en Méditerranée, c’est la déception qui l’emporte sur l’espoir de voir enfin l’Europe prendre les mesures nécessaires pour s’emparer du problème à la base. Je déplore que la feuille de route adoptée hier laisse en suspens des points importants tels...

Il faut poser les bases d'une véritable politique européenne d'immigration et d'asile

publié le 24/04/2015 | Monde

Il faut poser les bases d'une véritable politique européenne d'immigration et d'asile

Au lendemain d'un Conseil européen extraordinaire consacré aux drames survenus en Méditerranée, l'UMP exprime sa déception devant des décisions qui ne sont clairement pas à la hauteur du défi auquel nous sommes confrontés.A l'évidence, la politique européenne d'immigration n'est pas à la hauteur des enjeux et ce ne sont pas les...

Et François Hollande nous fit une rechute de "C'est-la-Faute-à-Sarko" !

publié le 24/04/2015 | Monde

Et François Hollande nous fit une rechute de "C'est-la-Faute-à-Sarko" !

Libye, migrations en Méditerranée, drames humains aux portes de l'Europe : François Hollande a de nouveau été frappé par son syndrome CFS et nous a fait une rechute de "C'est-la-Faute-à-Sarko" !Incapable d'être à la hauteur du terrible défi que représente pour nos pays européens le flot massif de réfugiés et de migrants arrivant par...

Génocide arménien : « Le devoir de mémoire »

publié le 24/04/2015 | Monde

Génocide arménien : « Le devoir de mémoire »

Entretien avec Nicolas Sarkozy publié le 24 avril 2015 dans la revue Politique InternationalePolitique Internationale - En octobre 2011, lors de votre visite d'État en Arménie, vous vous êtes rendu au Mémorial du Génocide arménien. Vous souvenez-vous de ce que vous avez ressenti à ce moment-là ?Nicolas Sarkozy - Bien sûr. La visite du...