A la une

Jean-François Copé : « la laïcité ce n'est pas l'interdiction de la religion ou des pratiques religieuses »

Entête: 

 

« La laïcité ce n'est pas l'interdiction de la religion ou des pratiques religieuses. La laïcité c'est la liberté d'exercer son culte à condition que cela soit dans le respect de celui des autres et dans le respect des lois de la République ».

Au nom de l'UMP, Jean-François Copé a tenu à réagir ce vendredi à la proposition de la présidente du FN, Marine Le Pen, d'interdire voiles et kippas, proposition qu'il juge « absurde, excessive et incohérente ».

« Les pratiques religieuses en tant que telles, dès lors qu'elles respectent les lois de la République, ne doivent poser aucun problème. Porter un signe religieux ne pose pas de problème quand ce n'est pas à l'école, conformément à la loi ».

« Faudrait-il interdire de commémorer par exemple Jeanne d'Arc sous prétexte qu'elle a été canonisée, supprimer les calvaires sur nos routes ou interdire, selon la formule de Mme Le Pen, les voiles musulmans, les voiles des religieuses catholiques ou les kippas ? », interroge Jean-François Copé.

En revanche, pour notre secrétaire général, il était « fondamental d'interdire sur l'espace public le port de la burqa qui est un masque intégral et pas simplement un signe religieux. Et de s'étonner que Mme Le Pen, à l'époque, se soit opposée à cette loi d'interdiction du port de la burqa. Le véritable enjeu c'est pourtant bien de lutter contre les extrémistes qui veulent imposer leurs lois sur certains de nos quartiers et brimer la liberté des femmes.

« La laïcité n'est pas la négation des religions. La laïcité c'est la liberté, si on le souhaite, d'exercer son culte à condition d'être subordonné aux lois de la République. Porter un signe religieux , quel qu'il soit, n'est pas contraire aux lois de la République », poursuit Jean-François Copé pour qui il est essentiel de combattre et d'interdire les pratiques communautaires « qui viendraient porter atteinte aux lois de la République et qui deviendraient alors, non pas des communautés mais du communautarisme ».

Le reste de l'actualité

Trier par :
Nicolas Sarkozy à Marseille: « La seule alternative à la politique folle des socialistes, c'est nous, l'UMP, qui l'incarnons »

publié le 06/03/2015 | Société

Nicolas Sarkozy à Marseille: « La seule alternative à la politique folle des socialistes, c'est nous, l'UMP, qui l'incarnons »

« Je n’ai jamais vu nos compatriotes aussi angoissés, aussi en colère ». Cette confidence, Nicolas Sarkozy, le président de l’UMP, l’a livrée jeudi soir lors d’un meeting au parc Chanot de Marseille qui ponctuait une journée passée dans les Bouches-du-Rhône et plus particulièrement à Salon-de-Provence et à Marseille sur le...

publié le 06/03/2015 | Société

Geoffroy Didier était l'invité d'I-Télé

Revoir l'interview

Logement social : Nicolas Sarkozy dénonce la « politique inefficace » de François Hollande

publié le 05/03/2015 | Travail, économie, emploi

Logement social : Nicolas Sarkozy dénonce la « politique inefficace » de François Hollande

Dans une semaine consacrée au Logement où il a rencontré mardi et mercredi au siège national les principaux acteurs professionnels du Logement (constructeurs, promoteurs, fédérations du bâtiment, des entreprises sociales pour l’habitat…), Nicolas Sarkozy, le président de l’UMP, a fait une découverte ce jeudi 5 mars lors de son...

Nicolas Sarkozy a appris avec tristesse le décès de Fabrice Marchiol

publié le 05/03/2015 | Vie du parti

Nicolas Sarkozy a appris avec tristesse le décès de Fabrice Marchiol

Nicolas SARKOZY, Président de l'UMP, a appris avec tristesse le décès de Fabrice MARCHIOL.Maire de La Mure depuis 2001, il faisait partie de cette jeune génération d'élus dynamiques, généreux et ambitieux pour leur territoire.Récemment élu à la présidence du groupe d'opposition au Conseil régional de Rhône-Alpes, il avait su créer...

publié le 05/03/2015 | Société

Christian Estrosi était l'invité de BFMTV

Revoir l'interview

Première réunion du comité financier de l'UMP

publié le 04/03/2015 | Vie du parti

Première réunion du comité financier de l'UMP

Comme s'y était engagé Nicolas SARKOZY lors de la campagne pour la présidence de l'UMP, le Comité financier s'est, pour la première fois, réuni hier afin d'adopter, sur proposition du Trésorier national Daniel FASQUELLE, son règlement intérieur.Cette nouvelle instance, qui se réunira au moins une fois par trimestre au siège du Parti,...