A la une

Résultats des élections internes


 

Président de l'UMP

 

176.608 votants / 174.678 exprimés

Jean-François COPÉ

50.03 %

86.911 voix

François FILLON

49.97 %

85.959 voix

 

Mouvements

 

France Moderne et Humaniste

18.17 %

La Boîte à idées, la motion anti divisions !

9,19 %

La Droite Populaire

10,87 %

La Droite Forte - Génération France forte 2017

27,77 %

La Droite sociale avec Laurent Wauquiez

21,69 %

Le Gaullisme, voie d'avenir pour la France

12,31 %

 

Charte des valeurs

 

OUI

96,10 %

NON

3.90 %

 

Le reste de l'actualité

Trier par :

publié le 01/09/2014 | Société

Luc Chatel était l'invité d'I-Télé

Revoir l'interview

Haute Autorité de l'Union : guide électoral

publié le 29/08/2014 | Vie du parti

Haute Autorité de l'Union : guide électoral

En application de l’article 27, paragraphe 2, du Règlement intérieur de l’Union, la Haute Autorité de l’Union rend public le Guide électoral qu’elle a établi et adopté lors de sa réunion du 26 août 2014 : « y figurent notamment le nombre minimum d’adhérents ainsi que le nombre minimum de parlementaires requis pour la...

publié le 28/08/2014 | Etat et collectivités

François Fillon était l'invité de BFM

Revoir l'interview

Bureau Politique extraordinaire du 27 août 2014

publié le 28/08/2014 | Vie du parti

Bureau Politique extraordinaire du 27 août 2014

L'UMP a réuni aujourd'hui un Bureau Politique extraordinaire, compte-tenu de la gravité de la crise politique.Tout occupé à colmater les brèches d'une majorité en lambeaux, le couple de l'exécutif laisse l'urgence économique sans réponses.Croissance nulle, explosion des déficits et du chômage : ce sont les urgences des Français et qui...

publié le 26/08/2014 | Etat et collectivités

Luc Chatel était l'invité d'Europe 1

Revoir l'interview

Déclaration de Luc Chatel suite à la démission du gouvernement

publié le 25/08/2014 | Etat et collectivités

Déclaration de Luc Chatel suite à la démission du gouvernement

La crise politique ouverte par la démission du gouvernement Valls est grave. Elle est grave, car elle est révélatrice de la paralysie d'une gauche au pouvoir qui, faute de majorité politique, est incapable de faire face à l'urgence économique. Elle est grave, car elle affaiblit notre pays.M. Hollande en porte lui-même toute la...