Espace presse

Des réformes courageuses s'imposent désormais pour sauver la maison Radio France !

Alors que la grève à Radio France sera une nouvelle fois reconduite pour le 14e jour demain, créant de fortes perturbations des antennes, une gêne insupportable pour leurs auditeurs (et contribuables) et sans doute des conséquences durables (hélas) en terme d'audience, la Cour de Comptes rend un rapport qui s'annonce choc mais de bon sens !

La cour, si elle rappelle en propos liminaires la qualité et les atouts incontestables de la Maison Ronde, n'en dresse pas moins un réquisitoire implacable sur les dépassements de budget chroniques (concernant notamment le chantier initié en 2004 et qui a déjà couté plus de 600 ME !) et les réformes extrêmement claires à mettre en œuvre sans attendre.

Deux propositions émergent à nouveau :

  • la fusion pure et simple des principales rédactions du groupe (France Inter 140 journalistes, France Info : 100 et France Culture : 40) ;
  • la fusion des deux orchestres (250 musiciens) : celui Philarmonique de Radio France (créé en 1937) et l'Orchestre National de France (créé en 1934) coexistant en sus du Chœur (100 personnes) et de la Maitrise de Radio France pour un coût en hausse de plus de 60 ME, seulement 2 ME de recettes et une baisse des concerts diffusés à l'antenne !

Alors que ce serpent de mer dénoncé par de nombreux rapports depuis la fin des années 90 (tant au plan de notre ancien audiovisuel extérieur - France24/RFI - qu'au plan intérieur), n'en finit pas de plomber les comptes de ces sociétés publiques mettant en cause leur devenir même (21 ME de déficit annoncé en 2015 pour Radio France), qu'attend le Gouvernement pour réagir et enfin prendre les mesures vigoureuses qui s'imposent ?!

Le contribuable français doit-il en permanence être le dindon payeur au sein de cette farce corporatiste et syndicale ?

L'UMP en appelle aujourd'hui au courage et à la mise en œuvre - qui ne peut plus attendre - des mesures de bon sens proposées par la Cour des Comptes !

David-Hervé BOUTIN
Secrétaire National à la Culture

Des réformes courageuses s'imposent désormais pour sauver la maison Radio France !
Contenus liés: