Espace presse

La grève des équipes de SOS Médecins constitue un conflit supplémentaire entre professionnels et ministère de la santé

La grève des équipes de SOS Médecins déclenchée hier et prévue désormais une fois par mois constitue un conflit supplémentaire entre professionnels et ministère de la santé. Pour l'accès aux soins de nombreux patients, cette situation risque d'être préoccupante.

Sur la garde de nuit comme sur le tiers payant généralisé, Marisol Touraine ne peut engager des réformes à la hussarde et sans dialogue constructif.

Les Agences régionales de santé ont un vrai rôle de coordination à jouer, qu'il faut encourager. Mais on ne peut faire évoluer le système sans reconnaître la situation particulière des hommes et des femmes qui assurent la permanence des soins la nuit et dans les territoires reculés.

L'UMP sera très attentive à cette question lors du prochain examen de la loi de santé au printemps prochain. Nicolas Sarkozy recevra par ailleurs SOS Médecin ce mercredi à 15h15.

Arnaud ROBINET
Secrétaire national de l'UMP chargé de la santé
Député de la Marne

La grève des équipes de SOS Médecins constitue un conflit supplémentaire entre professionnels et ministère de la santé
Contenus liés: