Espace presse

La lutte contre le chômage reste la priorité numéro 1 des Français

Avec la sécurité, la lutte contre le chômage reste la priorité numéro 1 des Français. Or, force est de constater l'échec du gouvernement en la matière. Pour le énième mois consécutif, 41.900 demandeurs d'emplois supplémentaires, 600000 chômeurs de plus depuis deux ans et demi.
 
Et pourtant, la conjoncture sourit au président de la République qui devrait saisir l'opportunité de "remettre du carburant dans l'économie" : la baisse du prix du baril de pétrole, la parité euro/dollar, les taux d'intérêt bas, sont autant de d'accélérateurs de croissance à compléter par des mesures structurelles de soutien à notre économie productive, à l'industrie, au bâtiment et aux travaux publics.
 
Or, aux chefs d'entreprises appelant de leurs vœux la baisse des prélèvements obligatoires qui pèsent sur leur compétitivité et un véritable choc de simplification salutaire, le gouvernement répond désormais par la loi Macron, sorte d'Alpha et d’Omega de la nouvelle stratégie de communication économique du gouvernement. Indubitablement, cette loi mal nommée n'apportera pas le point et demi de croissance nécessaire à la baisse de la courbe du chômage. Paradoxalement, elle sera même de nature à supprimer des emplois comme dans la profession notariale qui estime que si la loi passe, ce sont 10 000 emplois détruits.
 
L'UMP, en opposition responsable, va prendre toute sa part au débat pour tenter de convaincre le gouvernement de reprendre véritablement le chemin de la croissance et de l'emploi.
 
 
Isabelle LE CALLENNEC
Porte-parole de l’UMP
Députée d’Ille-et-Vilaine
 
La lutte contre le chômage reste la priorité numéro 1 des Français
Contenus liés: