Espace presse

Haute Autorité de l'Union : parrainages

En application de l'article 24, paragraphe 3, du Règlement intérieur de l'Union, toute déclaration de candidature à l'élection du Président de l'Union doit être accompagnée, « d'une part, de la présentation d'au moins 1 % d'adhérents à jour de cotisation, répartis sur au moins 15 Fédérations départementales différentes, sans que plus d'un dixième des signataires de la présentation puissent être adhérents d'une même Fédération et, d'autre part, de la présentation d'au moins 5 % des parlementaires issus de l'Union, à jour de cotisation ».

Dans ce cadre et sur la base de la liste électorale qu'elle a contrôlée et arrêtée, la Haute Autorité a respectivement fixé à 2681 adhérents et 13 parlementaires le nombre de parrainages requis pour le dépôt d'une candidature en vue de l'élection à la présidence de l'Union.

Tout d'abord, la Haute Autorité rappelle que l'exigence de présentations, communément appelées « parrainages », vise, d'une part, à écarter du scrutin des candidatures régionalistes ou purement « fantaisistes » et, d'autre part, à garantir que les candidats représentant les principales tendances de l'Union puissent être présents au premier tour de scrutin.

Ensuite, la Haute Autorité précise que, lors de la publication de la liste des candidats à laquelle elle procédera, en application de l'article 24, paragraphes 1 et 5, du Règlement intérieur, après vérification de la validité des candidatures, aucune indication ne sera donnée concernant le nombre total de parrainages que chaque candidat à la candidature aura déposés.

Enfin, après en avoir délibéré, la Haute Autorité a décidé qu'il n'y avait pas lieu de rendre publique l'identité des adhérents, non plus que des parlementaires, qui auront fait le choix de parrainer un candidat à l'élection.