Espace presse

Valls dresse le constat d'échec de la Loi ALUR

En reportant l'application de l'encadrement des loyers hormis à Paris, Manuel Valls prend acte des conséquences néfastes de la loi de Cécile Duflot. En effet, avec ses 85 articles et ses 200 décrets d'application, Cécile Duflot avait produit un monstre législatif incompréhensif à défaut d'encourager la construction de nouveaux logements. La loi avait ainsi ajouté en moyenne 650 grammes de papier à chaque promesse de vente, l'équivalent de 30 hectares de forêts par an...

Les mises en chantier de logements neufs ont reculé de plus de 10 % au cours des douze derniers mois. Sur la même période, les permis de construire ont chuté de plus de 12 %. Voilà le bilan de la présence des écologistes au Gouvernement ! Selon l'INSEE, la chute de la construction couterait à la France de 0,4 à 0,5% de croissance.

Lors des débats parlementaires, l'UMP n'avait cessé de dénoncer ce texte idéologique et néfaste pour le marché du logement. Avec la Garantie universelle des loyers, on encourager les mauvais payeurs. Avec l'encadrement des loyers, on décourageait les propriétaires à louer leurs biens. Voilà le triste bilan de deux ans de présence écologiste au Gouvernement. Voilà deux ans de perdu alors que la crise du logement est ressentie quotidiennement par les Français.

Camille Bedin

Valls dresse le constat d'échec de la Loi ALUR
Contenus liés: 

Retrouvez tous les communiqués de presse

Pages