Espace presse

Ile-de-France : chute historique des crédits dédiés à la sécurité

Le Conseil régional d'Île-de-France procède actuellement au vote de son budget primitif. Derrière les annonces médiatiques de façade sur le pass Navigo à tarif unique, dont le financement est inexistant, c'est une nouvelle fois la sécurité des franciliens qui est mise au pilori par l'exécutif socialiste.

Alors que moins d'un tiers du parc des trains circulant sur le réseau francilien et de bus Optile sont équipés de caméras, les crédits accordés pour l'amélioration de la sécurité dans les transports sont divisés par deux passant de 4,7 millions à 2,4 millions d'euros.

Alors que nos policiers et nos gendarmes méritent de travailler dans des locaux adaptés, les crédits dédiés à l'implantation de commissariats et de gendarmes baissent de 45%.

Finalement, au total, le budget du Conseil régional d'Île-de-France dédié à la sécurité a diminué de 54% en deux ans, et aujourd'hui pour l'année 2015 la baisse est de 39%.

Le Grand Paris de la Sécurité porté sous la précédente mandature par Nicolas Sarkozy n'est, hélas, plus d'actualité pour la majorité verte-socialiste à la Région Île-de-France.

Bruno BESCHIZZA
Maire d'Aulnay-Sous-Bois
Secrétaire national à la Sécurité

Ile-de-France : chute historique des crédits dédiés à la sécurité
Contenus liés: