Espace presse

Les socialistes sacrifient l'intérêt de la Nation pour leur intérêt électoral

Bruno Beschizza, Secrétaire National de l'UMP, prend connaissance sans surprise de la tribune parue ce jour dans le journal « Le Monde » signée par 75 députés socialistes.

Sans surprise, en effet, car les élus socialistes commencent à s'affoler après l'euphorie des victoires à la présidentielle et aux législatives. Les réalités quotidiennes, les crises, et les vrais problèmes de nos compatriotes les rattrapent et les promesses ne peuvent plus être tenues. Les couacs gouvernementaux (Pigasse, Cannabis, Nucléaire, etc..) ont commencé à révéler la faiblesse du système Hollande.

Afin de ne pas être balayés par la vague bleue promise en 2014, ces élus reprennent la logique exprimée à l'époque par le Think-Tank Terra Nova qui constatant la perte de l'électorat populaire avait proposé de le remplacer par un vote de type communautaire. Cette thèse avait été confirmé par un sondage OpinionWay qui a mesuré que 93% des suffrages des votants de confession musulmane se sont portés sur François Hollande lors de l'élection présidentielle.

Aujourd'hui, ces socialistes, avides de pouvoir sortent donc leur atout majeur pour se maintenir au pouvoir : le droit de vote et d'éligibilité des étrangers.

Bruno Beschizza, rappelle que le droit de vote et d'éligibilité pour les étrangers bouleversera fondamentalement le corps électoral mais aussi le lien biséculaire entre Nation et citoyenneté.

Contenus liés: