Espace presse

Nouveau coup de semonce de la Cour des Comptes : le Gouvernement hypothèque l'avenir du pays !

Après la politique de l'emploi du Gouvernement, le rapport de la Cour des Comptes fustige la politique fiscale menée par François Hollande. Elle ne dénonce rien de moins qu' « une instabilité de notre système fiscal très préjudiciable aux entreprises et aux investisseurs » !

Les entrepreneurs vivent sous la menace de nouveaux prélèvements qui mettraient en péril la survie de leur entreprise. Leurs décisions d'embaucher sont toujours remises à un moment où ils estimeront avoir une bonne visibilité sur les décisions fiscales d'un Gouvernement qui s'intéresse peu à la compétitivité.

Le Gouvernement continue sa politique fiscale au fil de l'eau. Il défait ce que le précédent Gouvernement a fait, pour le principe. Il se donne des postures : il veut prendre aux riches.

En attendant, comme le souligne la Cour des Comptes : « aucune réforme porteuse d'économies substantielles au-delà de 2013 ne peut être identifiée ». En retard dans ses promesses, embourbé dans ses lois sociétales, le Gouvernement hypothèque l'avenir du pays. Et cette fois, avec la menace qui pèse sur la dette, sur nos systèmes de retraites, d'indemnités chômage et d'assurance maladie, ce ne sont pas les riches qui paieront le plus cher !

Salima Saa
Secrétaire nationale de l'UMP

Contenus liés: 

Retrouvez tous les communiqués de presse

Pages