Nos Valeurs

Entête: 
Charte des valeurs approuvée par le vote des militants le 18 novembre 2012

PRÉAMBULE : LE SENS DE L'UNION

 

Nous croyons en la force de l'engagement politique, nous voulons que la France garde la maîtrise de son destin dans un monde en plein bouleversement, nous voulons protéger et préparer l'avenir des enfants de France, nous sommes donc membres de l'Union pour un Mouvement populaire.

L'UMP répond à une exigence d'unité entre les familles de la droite et du centre : gaulliste, démocrate-chrétienne, libérale, radicale, sociale et indépendante. Ce qui rassemble ces sensibilités est plus fort que ce qui les distingue.

Riche de ses différences, fière de ses racines, l'UMP est une force politique populaire, résolument tournée vers l'avenir, ouverte à tous les Français qui veulent servir leur pays avec courage, droiture et passion.

 

Notre ambition est de permettre à chaque citoyen, quelle que soit son origine, quel que soit son parcours, quelle que soit sa position, de participer à la vie de la Cité et au destin commun de notre République. L'UMP est une réponse à tous ceux qui espèrent dans la politique et veulent s'engager. Nous croyons en la France. Notre pays dispose d'atouts considérables pour réussir dans le monde. Notre histoire, notre diversité, notre singularité, nos héritages spirituel, religieux, philosophique, scientifique, moral et politique qui ont façonné notre pays et lui ont donné son identité sont une force dans le monde du XXIe siècle.

 

Attentifs aux inquiétudes et aux espoirs des Françaises et des Français, nous avons pour priorité que chacune et chacun trouve sa voie de réussite dans notre société et qu'aucun territoire ne soit délaissé. Nous croyons au mérite et au travail. Nous croyons au talent. Nous refusons l'assistanat et la fraude. Nous voulons vivre dans une société de justice ; les efforts indispensables pour assurer notre développement doivent être équitablement répartis.

Équité et justice sont les mots d'ordre de notre famille politique.

Nous pensons que la France doit continuer à jouer un rôle majeur en Europe et dans le nouvel ordre mondial multipolaire. Nous voulons une Europe qui rayonne par ses valeurs et son économie. Nous voulons une Europe sûre de ses frontières, qui protège. Nous voulons une Europe qui valorise son histoire et sa culture comme autant de chances pour prendre part à une mondialisation à visage humain.

 

NOTRE MÉTHODE

 

Nous affirmons deux principes pour restaurer la confiance des Françaises et des Français dans l'action publique : écouter les citoyens, agir avec eux et pour eux.

 

ÉCOUTER, COMPRENDRE, PARTICIPER, RESPECTER

La société française est beaucoup plus informée qu'auparavant. Nos concitoyens perçoivent les problèmes de leur avenir, et pourtant les Français se sentent souvent seuls et rarement écoutés. L'homme politique doit retrouver sa fonction essentielle de médiateur.

 

Écouter : aucun engagement politique n'est durable sans que soient écoutés ceux que personne n'entend.

 

Comprendre : être aux côtés de tous nos compatriotes, mesurer les difficultés et les aspirations de chacun.

 

Participer : chaque citoyen peut revendiquer le droit de participer à la décision ; cela suppose proximité, démocratie directe, dialogue social.

 

Respecter : aucun point de vue n'est négligeable ; il n'y a ni conviction, ni élan, sans attention prêtée à l'autre.

 

ANTICIPER, DÉCIDER, AGIR

Le temps du politique dépasse le court terme. Voir plus loin, discerner les problèmes de demain pour construire l'avenir : il faut savoir anticiper.

 

Après la concertation vient le moment des choix. Au-delà des intérêts particuliers, un mouvement politique comme l'UMP doit dégager la vision de l'intérêt général sans laquelle le lien social se délite. Cela suppose du courage pour affronter les oppositions individuelles. Il faut s'y résoudre et savoir décider.

 

Une fois le cap arrêté, il faut le tenir. Il ne suffit pas de voter des lois ou de prendre des décrets, il reste à traduire ces choix dans le réel. Nous voulons restaurer le sens de l'action en politique : donner des objectifs, définir les moyens, contrôler la progression et évaluer les résultats atteints. C'est un nouvel art de l'action.

 

Le XXe siècle a été le siècle des idéologies, avec leur lot d'aveuglements ou de désastres. Nous avons aujourd'hui, ensemble, des convictions, des idées, des cultures différentes et, surtout, des valeurs communes qui nourriront notre action et s'incarneront de façon pragmatique dans la vie des Français.

 

NOS VALEURS

 

Notre projet politique repose sur des valeurs fondatrices, qui inspirent et guident notre engagement.

 

LIBERTÉ

Nous croyons en la personne humaine, en sa dignité inaliénable. Nous respectons sa liberté et tenons chacun pour responsable de ses actes, en refusant le déterminisme social.

Nous rejetons les systèmes, les idéologies ou les totalitarismes qui étouffent la liberté en cherchant à tout encadrer. Nous pensons que c'est le libre arbitre qui garantit l'épanouissement des talents. La liberté est la valeur essentielle qui permet d'imaginer, d'agir et de créer.

La liberté s'exprime naturellement dans le travail et dans toutes les activités créatrices qui sont celles de l'être humain. Nous voulons que soient récompensés, à tous les niveaux, ceux qui s'impliquent et qui cherchent à innover. La reconnaissance du mérite et l'ascension sociale sont les signes d'une société qui progresse. Le travail et le sens de l'effort sont des valeurs essentielles qui doivent être promues.

 

L'avenir de notre économie, c'est l'innovation, la recherche, l'imagination, l'envie de créer et l'esprit d'entreprise. Soutenir et promouvoir le travail, c'est permettre à toute la société de bénéficier du dynamisme des créateurs, des entrepreneurs et des travailleurs dans tous les domaines. Soutenir et promouvoir le travail, c'est consolider toutes les initiatives qui permettent à tous de travailler plus et mieux, avec le sens de l'effort partagé et du mérite.

 

La liberté, c'est aussi la garantie du respect de la personne et de sa dignité. Pour assurer cette liberté, il faut que notre société se fixe des règles et des principes fermes au service du bien commun. Il n'y a pas de liberté possible sans sécurité et sans autorité. L'exercice légitime des libertés individuelles et des talents doit s'accompagner de règles égales pour tous qui garantissent l'équité et la justice. Notre projet politique veille à réconcilier réussite individuelle et réussite collective.

 

RESPONSABILITÉ

Être libre, c'est être responsable. La responsabilité s'exerce d'abord envers soi-même. Elle exige de respecter les lois de la République et implique d'être responsable de ses actes. La peur et la crainte ne doivent pas menacer les citoyens, en particulier les plus faibles et les plus démunis d'entre eux, ceux qui ne peuvent se protéger, car la violence et le non-respect de la loi détruisent le lien social. L'autorité de l'État et la justice doivent assurer que chacun réponde de ses actes.

 

La responsabilité dépasse le seul fait de ne pas enfreindre la loi : c'est la conscience que l'on a à la fois des droits et des devoirs à l'égard de la communauté. La responsabilité permet de bâtir une société de confiance qui donne la possibilité à chacun de s'épanouir.

 

La responsabilité concerne également l'ensemble des élus et tous les acteurs de notre économie sociale de marché. La solidité de nos institutions assure un fonctionnement efficace et équilibré des pouvoirs. Notre République décentralisée doit donner à nos collectivités territoriales un rôle essentiel dans le dynamisme de notre pays et de nos territoires. Aux côtés de l'État, elles assurent la responsabilité de l'aménagement du territoire et d'un développement concerté tout en veillant à renforcer notre attractivité.

 

La responsabilité concerne enfin notre avenir.

 

Depuis des décennies, nous vivons à crédit pour financer notre modèle social et de développement, reportant ainsi la facture sur les générations futures. Notre responsabilité est de mettre fin à cette facilité et d'assurer notre croissance en réduisant nos déficits et notre dette.

 

Aujourd'hui, nos modes de vie menacent l'intégrité et la vie même sur notre planète. Nous n'avons pas le droit de sacrifier le bien-être et la qualité de vie des générations futures. Notre mouvement promeut donc le développement durable et l'écoresponsabilité. La science ouvre par ailleurs d'immenses possibilités – c'est une chance lorsqu'elle est source de progrès. Elle doit être mise au service du bien de l'homme, notamment des plus vulnérables. Ses conséquences doivent être mesurées pour éviter toutes dérives contraires à la dignité humaine et à l'éthique.

 

GÉNÉROSITÉ ET SOLIDARITÉ

Chaque personne est unique, chaque personne est importante. En défendant la solidarité et la générosité, nous construisons une société qui offre à chacun toute sa place

 

Le premier lieu de la solidarité, c'est la famille. Nous voulons faire confiance aux parents et les accompagner dans leur mission éducative. Au sein de la famille, l'intérêt de l'enfant doit primer. La solidarité entre les générations prend une importance essentielle ; elle permet aux personnes âgées d'épauler les jeunes et aux jeunes de soutenir leurs aînés dans des liens de transmission réciproques qui sont le socle de la société.

 

La générosité est à la base de notre modèle social. La solidarité doit permettre de protéger chacun contre les aléas de la vie : maladie, handicap, dépendance ou chômage. Nous sommes attachés à notre modèle de protection sociale dans lequel la responsabilité et la solidarité sont indissociablement liées.

 

La solidarité ne doit pas se transformer en assistanat, par une distribution uniforme d'aides qui conduit à perdre toute considération pour le travail, ce qui est contraire à la dignité et au respect de chaque personne. L'assistanat décourage ceux qui travaillent et risque de maintenir dans l'inactivité ceux qui sont en difficulté. Le sens de la solidarité, c'est de donner à chacun la possibilité de rebondir, de se former tout au long de la vie.

 

Nous dénonçons la fausse générosité financée à crédit et dont les conséquences devront être supportées par les générations futures.

 

La solidarité se vit dans toutes les sphères de la société : entre les familles dont le dynamisme démographique est l'un de nos objectifs premiers ; entre les territoires – dans les campagnes et au sein des villes– ; dans la sphère économique. Les services publics dont l'accès doit être garanti à tous contribuent à cette solidarité nationale. La solidarité assure l'égalité des chances et l'équité. L'école de la République doit permettre à chaque enfant de s'épanouir en donnant le meilleur de lui-même et permettre à ceux que leurs mérites distinguent d'exercer des responsabilités dans tous les domaines.

 

Les entreprises au sein desquelles nous souhaitons promouvoir le partage, la participation des salariés, le dialogue avec les partenaires sociaux et l'association entre le capital et le travail sont une sphère de solidarité. Mais le juste effort de solidarité ne doit pas être confiscatoire et décourager la prise de risque. Le travail est une valeur qui permet à l'homme de s'épanouir, de réussir et de renforcer ses liens sociaux. Les associations, les communautés de vie sont enfin des lieux privilégiés où se développent des actions de générosité qui méritent d'être encouragées.

 

NOTRE NATION

La France a depuis longtemps choisi et illustré la République. Plus qu'un héritage, c'est une idée, moderne porteuse de progrès et de rassemblement, qui fonde notre vision de la politique et conforte notre volonté de vivre ensemble.

 

Les valeurs républicaines, notre culture, notre langue, l'attachement à nos paysages et à nos terroirs, la défense d'un système social équilibré fondent cet attachement. La Nation, qui s'est construite à travers une histoire millénaire, se vit à travers des symboles comme la Marseillaise, Marianne, le 14 Juillet, le drapeau tricolore, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 ou la devise sur le fronton de nos mairies. Ces symboles sont le ciment qui nous rassemble. Ces symboles, dont nous sommes fiers comme éléments de notre identité, doivent être promus, car ils sont porteurs d'un message d'unité, de patriotisme, d'ouverture et d'humanisme Notre pays est celui qui a défendu la liberté et qui a donné naissance à l'esprit des Lumières. La Nation se construit et s'invente chaque jour à travers cette volonté de bâtir ensemble une destinée commune qui doit être défendue, dans un monde dangereux et parfois hostile, contre toutes les formes de menaces.

 

La Nation n'est pas pour nous un concept figé. Elle est, avec l'idéal républicain qui nous anime, le socle sur lequel nous voulons rassembler tous les Français. Chaque Française, chaque Français doit partager le destin de notre Nation et participer à l'avenir de notre pays, où qu'il se trouve dans le monde, en métropole, en outre-mer ou à l'étranger. L'unité de notre Nation nous fait refuser et combattre le communautarisme, l'inégalité entre les hommes et les femmes, les fanatismes ou les extrémismes qui cherchent à enfermer les individus dans une appartenance ou une communauté distincte de la communauté nationale.

 

Ceux qui choisissent de vivre en France doivent adhérer aux valeurs de notre République par une démarche volontaire, sans reniement, mais en s'appropriant l'identité française. Cette identité est généreuse et ouverte dès lors que ses principes et ses valeurs sont respectés. Parmi ces valeurs essentielles, la laïcité doit être garantie : elle permet de concilier le vivre-ensemble et la liberté religieuse.

 

Notre attachement à la Nation française est enfin une adhésion à son message de fraternité. C'est une attitude de rassemblement qui permet à chaque citoyen français de se sentir pleinement membre de la communauté nationale et de notre destin collectif.

 

L'EUROPE

L'Europe est notre quotidien et notre avenir. Après des siècles d'affrontements meurtriers où l'Europe a failli perdre son âme et grâce à l'œuvre des pères fondateurs de la communauté européenne, nos démocraties ont décidé de se rassembler et de s'interdire les rapports de haine et de guerre. Le symbole le plus fort de ce changement d'époque est la robustesse du lien franco-allemand qui est un des moteurs européens dans les domaines politique et économique auquel nous sommes attachés et que nous souhaitons toujours renforcer. Les coopérations renforcées qui ont permis l'émergence de ce couple doivent devenir des opportunités plus concrètes pour les membres de l'Union européenne. Mais la paix n'est pas un acquis définitif, c'est le fruit d'une volonté commune qu'il faut poursuivre. Pour nous tous, l'Europe unie n'est pas l'Europe uniforme. Elle est un idéal d'unité dans la diversité, un cadre dans lequel les Nations doivent pouvoir exercer leur souveraineté tout en se projetant dans un avenir commun.

 

Nous avons aujourd'hui l'opportunité d'inventer un nouveau modèle politique qui doit avoir toute sa place sur la scène mondiale. Nous voulons réaliser ce rêve avec l'engagement démocratique des peuples européens.

 

Cette entreprise difficile exige d'inventer les formes d'une construction où chaque État membre conserve son identité tout en s'unissant aux autres avec une ambition partagée. L'Europe doit répondre à ce double défi de respecter à la fois la diversité et la subsidiarité si elle veut avoir le soutien des peuples qui la composent. Grâce à ces principes, l'Europe peut alors se matérialiser dans des projets communs qui améliorent la vie de tous.

 

Le développement du sentiment d'appartenance européen doit se fonder sur un élan démocratique d'ampleur. L'UMP s'engage sur cette voie de participation du plus grand nombre à la construction européenne.

 

Au-delà de la nécessité de renforcer l'intégration économique et la coordination budgétaire, nous sommes attachés à une Europe forte qui relèvera plus efficacement les défis d'un monde où la concurrence entre les pays est de plus en plus rude. L'Union européenne nous permet, ensemble, de développer des chantiers qui ne sont plus à la portée d'un seul pays dans le nouveau contexte de la mondialisation. Pour nous, l'Europe n'est pas qu'un marché. Elle doit être un acteur dans le monde. Elle doit être un modèle inspirant d'autres parties du monde et elle doit être la démonstration quotidienne que le développement durable est accessible dans tous ses aspects : environnementaux, sociaux et économiques.

 

Avec le soutien de la famille européenne de la droite et du centre réunie au sein du Parti populaire européen, nous défendons une Europe solidaire qui aide et protège les Nations et les citoyens qui la composent. Elle doit être un atout dans la mondialisation en défendant nos intérêts avec pragmatisme et conviction comme le font tous les États dans le monde. Elle doit notamment veiller à l'application du principe de réciprocité dans les échanges internationaux. L'Europe doit pouvoir soutenir des projets d'avenir et assurer une plus grande protection de ses citoyens. Son identité est liée à ses frontières et à ses racines, son avenir est lié à sa capacité à tenir compte des préoccupations et des attentes des peuples européens.

 

Enfin, l'Union européenne, qui s'est dotée d'une Charte des droits fondamentaux, a un rôle particulier à jouer dans le monde pour la promotion de ses valeurs.

 

NOTRE VOCATION INTERNATIONALE

La France n'a pas vocation à vivre repliée sur elle-même. Elle doit assumer sa vocation internationale, pour défendre ses intérêts et promouvoir ses valeurs.

 

Le rayonnement de la France dans le monde passe par un soutien sans faille à la francophonie et à la culture, et par un effort diplomatique et militaire continu, conforme aux responsabilités de notre pays dans le monde et à sa position de membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU. Nous réaffirmons ainsi notre attachement à la dissuasion nucléaire au service de la stabilité et de la paix dans le monde. Le rayonnement de la France passe aussi par une meilleure compétitivité de notre économie, car la concurrence et l'échange poussent à l'innovation et au progrès.

 

Dans un monde multipolaire, où les échanges rendent les Nations interdépendantes, la France est porteuse de valeurs et d'un message ambitieux. Nous défendons les droits de l'homme, le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, la protection de l'environnement, la diversité culturelle et la protection du patrimoine mondial de l'humanité. La force de nos alliances diplomatiques et militaires conforte notre message et lui donne un écho particulier sur la scène internationale.

 

Nous nous engageons à développer la coopération internationale et à favoriser une meilleure gouvernance mondiale pour mettre l'homme au cœur des enjeux internationaux et réduire les grands déséquilibres de la planète – en matière sanitaire, alimentaire, sociale, environnementale… Une action ambitieuse doit également être conduite grâce à l'aide que nous pouvons apporter aux pays en voie de développement.

 

Nous souhaitons que la mondialisation, qui représente une opportunité majeure d'influence et de développement, soit régulée, au service du bien commun.

 

CONCLUSION

 

Partageant le même dessein pour la France, nous voulons réhabiliter la politique avec des principes simples : efficacité, pragmatisme, ouverture, dialogue. Nous plaçons notre engagement sous le signe du courage pour préparer l'avenir, de l'autorité pour protéger chacun et de la générosité pour renforcer la justice.

 

À partir de la charte que nous proposons aux Françaises et aux Français, nous voulons construire ensemble une société créative et solidaire, une République dont les Françaises et les Français soient fiers, une démocratie exigeante et juste, une Europe qui renoue avec l'espérance, une France en mouvement.